Politique

« A bas le dictateur »: des milliers de manifestants contre le parti au pouvoir en Pologne

Entre 4 500 et 17 000 manifestants étaient rassemblés hier soir devant la Cour suprême à Varsovie. » A bas le dictateur »!: leur slogan était on ne peut plus clair, il visait Jaroslaw Kaczynski, chef du PIS, parti au pouvoir en Pologne.

Jaroslaw Kaczynski et sa majorité sont accusés de vouloir mettre fin à l’indépendance de la justice polonaise. Deux projets de lois poussés par la majorité conservatrice ont en effet été adoptés par le parlement polonais.

Des juges accusés par le ministre de la Justice

Ces projets visent à confier au Parlement – ou au gouvernement – le choix de certains magistrats, dont ceux de la Cour suprême. Des juges sont en effet accusés par le ministre polonais de la Justice d’être une caste datant de l’époque communiste.

Les juges craignent que l’application de ces projets de lois ne puisse plus être arrêtée. Les textes ne requièrent plus que la signatures des ministres concernés.

Ce n’est pas la première fois que des mesures controversées portent sur le système judiciaire polonais. La commission européenne avait déjà critiqué la réforme du Tribunal constitutionnel polonais il y a quelques semaines.

L’Union européenne avait même menacé la Pologne d’une procédure pour respecter l’Etat de droit.

Manifestation dans les rues de Varsovie (Reuters):