la Belgique

Alerte chimique cette nuit chez Derkenne Couline, à Barchon

L’alerte a été donnée vers 3h30 cette nuit. Les travailleurs présents se sont inquiétés d’une forte odeur d’ammoniaque dans cette boulangerie industrielle en bordure d’autoroute. Ils ont alors immédiatement contacté les pompiers.   

Des pompiers qui sont venus en nombre, une quarantaine au total, au départ de Herve Welkenraedt, Spa et Verviers, équipés de matériel chimique spécifique (combinaisons, appareils respiratoires, douches de décontaminations). 

Comme le veut la procédure, les autorités communales ont été averties et se sont rendues sur place.

« Évidemment, l’ammoniaque est très agressif, ça s’est senti tout de suite, déclare Marc Bolland, bourgmestre de Blegny. L’entreprise a prévenu de suite les pompiers. Leur intervention a été très efficace, mais impressionnante : ils sont venus en nombre, sirènes allumées… »

L’usine a été évacuée par mesure de précaution, mais pas le voisinage. « La zone toute proche de l’appareil en question a été circonscrite pour éviter tout risque, mais le reste de l’activité de l’entreprise n’a pas été compromis. Des spécialistes en analyse chimique sont arrivés sur les lieux. Tout est sous contrôle. L’activité de l’entreprise n’est pas mise en péril, ni l’environnement. Bref, plus de peur que de mal ! »

La fuite est donc à présent colmatée. Des spécialistes en analyse chimique sont présents sur place ce lundi matin. Le rapport de pompiers est attendu dans les prochaines heures, mais tout danger semble écarté.