Sports

Attaque chimique: la Russie et la Syrie n’ont pas permis aux enquêteurs de l’OIAC d’accéder à Douma

 

La mission de l’OIAC n’a pas encore pu pénétrer à Douma pour enquêter sur l’attaque chimique présumée. –
Mohamed al-Bakour / AFP

Le Royaume-Uni a annoncé ce lundi que la mission de l’OIAC chargée d’enquêter sur l’attaque chimique présumée à Douma n’a pas pu accéder au site. La Russie et la Syrie ne leur ayant pas encore autorisé l’entrée.

La mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), sur place en Syrie pour enquêter sur l’attaque chimique présumée perpétrée à Douma, n’a pas eu l’accès au site, selon le Royaume-Uni.
    
« L’OIAC est arrivée samedi à Damas. La Russie et la Syrie n’ont pas encore autorisé l’accès à Douma », a déclaré ce lundi l’ambassade britannique à La Haye dans un tweet. Elle avait auparavant exhorté l’OIAC à « demander des comptes aux auteurs de l’attaque de Douma », sans quoi le monde risquerait « d’autres utilisations barbares d’armes chimiques, en Syrie et ailleurs ».

>> Plus d’informations à venir sur BFMTV.com dans quelques instants.

>> Retrouvez également le direct de BFMTV en vidéo et suivez-nous sur Twitter.