Economie

Bruxelles-Shenzhen : nouvelle liaison aérienne vers la Chine

Rallier Shenzhen au départ de Bruxelles est désormais possible. La compagnie chinoise Hainan Airlines inaugure ce 20 mars la liaison entre Brussels Airport et Shenzhen Boa’an International Airport. Une liaison qui devrait favoriser les contacts d’affaires entre la Belgique et le sud-est de la Chine et stimuler encore un plus le tourisme chinois vers l’Europe.

C’est une nouvelle destination de poids, probablement l’une des plus importantes parmi les 11 nouvelles destinations prévues à partir du printemps au départ de Brussels Airport. La compagnie chinoise Hainan airlines opère, dès le 20 mars, deux vols hebdomadaires, les mardis et jeudis, en direction de Shenzhen, en plus de ses trois liaisons par semaine vers Shanghai et des vols vers Pékin. Il s’agit d’un vol direct, sans escale.

La liaison vers Shenzhen sera assurée par un Boeing 787 Dreamliner, un avion de luxe à fuselage large.  Les passagers en classe affaires disposeront de cabines spacieuses et confortables, de sièges intégralement inclinables à 180 degrés. L’ensemble des passagers du vol aura accès à un système de divertissement à la demande exclusif et à une sélection de mets occidentaux et orientaux, communique la compagnie.

Enjeux économiques importants

La liaison augmente le nombre d’options pour les personnes se déplaçant entre la Chine, la Belgique et d’autres pays d’Europe et permet surtout une liaison vers l’une des zones du monde les plus performantes économiquement.

Shenzhen se situe dans la province de Guangdong au sud de la Chine. C’est une métropole moderne, voisine de Hong Kong. La ville, qui compte 11,4 millions d’habitants, affiche une croissance rapide.  La préfecture de Shenzhen, compte une population de 23 millions de personnes.

Shenzhen enregistre une importante croissance économique, l’une des plus importantes dans le monde actuellement. C’est une sorte de Silicon Valley à la chinoise. La nouvelle liaison Bruxelles-Shenzhen offre donc aux entreprises belges, et à l’économie belge en général, des opportunités commerciales et de nouveaux débouchés.

Une compagnie devenue valeur sûre

Hainan Airlines est une valeur sûre de Brussels Airport depuis plus de 10 ans. En 2006, la compagnie aérienne a commencé par une liaison directe vers Pékin et, en octobre de l’an dernier, Hainan Airlines a ajouté un vol direct vers Shanghai à son offre à partir de Brussels Airport.

En 2017, Hainan Airlines figurait sur la liste des dix premiers transporteurs aériens SKYTRAX, devenant ainsi la première compagnie aérienne de Chine continentale à recevoir cette distinction.

Elle n’a connu aucun incident majeur en 25 ans d’activités.

Les aéroports belges de plus en plus tournés vers l’Asie

La nouvelle liaison Bruxelles-Shenzhen n’est pas la seule nouvelle ligne ouverte entre la capitale belge et l’Asie. Ce continent occupe une place de choix parmi les nouvelles destinations annoncée pour le printemps et l’été 2018.  Dès le 25 mars, Cathay Pacific reliera aussi pour la première fois Bruxelles à Hong Kong, à raison de quatre fois par semaine, Hong Kong, ville voisine de Shenzhen.

D’autres compagnies ont aussi pour projet de voler entre la Belgique et la Chine. VLM Airlines, qui a traversé des moments difficiles, a évoqué Shenzhen et Chengdu comme destinations possibles. Cependant, ces projets n’ont pas encore été concrétisés.

La compagnie Air Belgium, qui vient d’obtenir son certificat de transporteur aérien compte opérer ses premiers vols en avril. Au départ de Charleroi, Air Belgium volera vers Hong Kong.

Autant de liaisons qui devraient augmenter le nombre de Chinois atterrissant en Belgique.  Selon le SPF Economie, on compte chaque année 150.000 arrivées en Belgique en provenance de Chine.

Archives: vol inaugural Hainan Airlines vers Shangai 19/12/2017