Sports

Catalogne: Puigdemont annonce que « pour l’instant » il reste en Belgique

 

Carles Puigdemont lors d’une conférence de presse le 6 décembre 2017 –
EMMANUEL DUNAND / AFP

Carles Puigdemont, président déchu de la Catalogne, visé par des poursuites judiciaires en Espagne, a annoncé que « pour l’instant » il restait en Belgique, ce mercredi au lendemain du retrait par un juge espagnol du mandat d’arrêt européen qu’examinait la justice belge.

Après ce retrait, « est-ce qu’on peut circuler sans souci dans l’Union européenne ? Pour l’instant on n’a pas la réponse (…), on va rester ici », a déclaré Carles Puigdemont lors d’une conférence de presse au côté des quatre anciens conseillers-ministres catalans exilés comme lui en Belgique.

Un retour possible après les élections régionales du 21 décembre

Le dirigeant indépendantiste a ensuite précisé qu’il n’excluait pas de rentrer dans son pays, après les élections régionales du 21 décembre en Catalogne, mais sous certaines conditions.

Il faudrait, a-t-il expliqué, que le vote des Catalans aboutisse à une reconduction du gouvernement séparatiste déchu fin octobre, et que l’État espagnol s’engage à respecter ce résultat électoral. Alors dans ce cas, « on doit retourner (…) mais on doit connaître la réponse », a précisé Carles Puigdemont.