Politique

Chaque quatrième habitant de la RFA a réduit la consommation d’œufs après le scandale des фипронилом

BERLIN, le 12 août. /TASS/. Environ une personne sur quatre résident de l’Allemagne est devenue, à consommer moins d’œufs après le scandale de la фипронилом. Ce faisant, la majorité des allemands n’a pas peur de l’influence de cet insecticide sur votre corps. Ce sont les résultats de l’enquête соцслужбы YouGov, qui ont été publiés samedi par l’agence DPA.

Voir aussi

Rosselkhoznadzor a déclaré que la Russie ne importe les œufs de l’UE

En France ont identifié deux lots infectés фипронилом oeufs

La police a lancé des recherches en France sur l’affaire de фипрониле dans des œufs de poule

Les MÉDIAS: le Luxembourg est devenu le huitième pays de l’UE, par фипронила dans des œufs de poule

Selon un sondage, 16% des répondants ont commencé à acheter moins d’œufs, et de 10% de la population de la RFA temporairement abandonné l’usage de ce produit. 65% ont déclaré qu’ils ne voulaient pas changer leurs gastronomique habitudes à cause du scandale avec des produits chimiques.

Dans l’étude sociologique participé à 2050 les citoyens de la RFA à l’âge de 18 ans.

Selon la Commission européenne, des œufs avec des traces de фипронила ont été découverts dans 15 pays, notamment en allemagne. Ce produit chimique est utilisé pour lutter contre les puces, les tiques et autres parasites. Selon l’organisation Mondiale de la santé, cette substance peut provoquer chez l’homme, des lésions du foie, des reins et de la thyroïde dans le cas de grands volumes de accumulée dans le corps.