Economie

Contrôle technique: vous pouvez présenter votre véhicule jusqu’à deux mois avant l’échéance

En 2016, 810 186 véhicules ont été présentés tardivement au contrôle technique, soit 16,66% du nombre total de véhicules contrôlés, indique lundi le Groupement des entreprises agréées de contrôle automobile et du permis de conduire (Goca). Parmi ces véhicules, 8,14% comptabilisaient un retard de plus de six mois.

Les Bruxellois  (très) mauvais élèves

Les Bruxellois font figure de mauvais élèves en la matière avec 25,36% de véhicules présentés en retard, contre 18,65% en Wallonie et 14,77% en Flandre. La tendance est toutefois à la baisse dans la capitale, où l’on enregistrait 26% de retards en 2015.

Le Goca rappelle que présenter son véhicule en retard n’est pas sans risque. Si, lors d’un accident, un lien de cause à effet est constaté avec l’état technique du véhicule, l’assureur peut faire valoir son droit de recours et n’interviendra pas dans les frais de réparation ou de dédommagement. Le contrevenant s’expose également à une amende de police et un supplément de redevance pouvant aller jusqu’à 27,80 euros sera compté le jour du contrôle.

Le Groupement ajoute qu’il est possible de faire contrôler son véhicule jusqu’à deux mois avant l’échéance inscrite sur le dernier certificat de visite sans pour autant perdre la période de validité restante.

Rappelons encore que présenter son véhicule dans les temps (après 4 et 6 ans), permet, si le kilométrage est inférieur à 100 000 km, d’espacer les contrôles de 2 ans.