Politique

Coup de filet policier contre des Hells Angels au Portugal

Les autorités portugaises ont mené mercredi « une vaste opération » contre des dizaines de membres de la bande de motards Hells Angels, accusés de faire partie d’une « association criminelle violente ».

Quelque 400 inspecteurs de la police judiciaire ont réalisé « environ 80 perquisitions et des dizaines d’arrestations » dans le cadre d’une enquête visant « les activités illicites pratiquées sur le territoire national par l’organisation Hells Angels Motorcycle Club », a indiqué le Parquet général de la République.

D’après le journal Diario de Noticias, la police aurait fait plus d’une cinquantaine d’arrestations et une partie de ces suspects seraient des étrangers vivant au Portugal.

L’enquête était ouverte depuis 2016 et s’est accélérée en mars dernier après une attaque violente perpétrée par une quarantaine de Hells Angels contre un groupe rival dans la banlieue de Lisbonne.

Toujours selon le Diario de Noticias, les autorités ont lancé leur coup de filet cette semaine pour éviter que les suspects se rendent du 19 au 22 juillet à un grand rassemblement de motards qui a lieu chaque année à Faro, dans le sud du Portugal.

Connus pour leurs motos Harley Davidson et leurs tenues de cuir, les Hells Angels ont été fondés aux Etats-Unis en 1948 et comptent des branches dans une cinquantaine de pays.