la Belgique

Couvin: le plus grand refuge belge pour équidés condamnés à l’abattoir en difficulté financière

Chaque semaine dans notre pays plus de 150 ânes, chevaux et poneys sont tués pour leur viande. A Couvin, il existe un refuge qui tente de sauver ces équidés condamnés à mourir. C’est le plus grand de Belgique. Aujourd’hui, 100 chevaux sur l’herbe, l’asbl qui le gère, est confrontée à une situation financière difficile: elle ne peut compter sur aucun subside alors que son coût annuel de fonctionnement dépasse les 400 000 euros.

« Il faut savoir, qu’en Belgique pour être reconnu officiellement comme refuge, il est interdit d’acheter les animaux, explique son président, Marc Beelen. Dans notre cas, nous ne pouvons pas compter sur la générosité des propriétaires et nous devons donc mettre la main au portefeuille pour récupérer les équidés au prix de la viande ».

L’asbl 100 chevaux sur l’herbe  a déjà mené deux campagnes au niveau fédéral et régional pour tenter de sensibiliser le monde politique. A chaque fois, des pétitions signées par plus de 13.000 personnes ont été envoyées aux ministres de tutelle qui ne semblent pas vraiment disposés à changer le cadre législatif. 

Pour continuer à pouvoir accueillir ses 120 pensionnaires dans de bonnes conditions, l’association multiplie les appels aux dons et organise régulièrement des animations. Toutes les informations se trouvent sur le site www.100chevaux.be