Politique

Dans l’Isère, un candidat PS pose sur son affiche avec… Macron

 

Photo d’illustration –
Damien Meyer – AFP –

Dans l’Isère, un député PS, candidat à sa propre succession, a semé la confusion avec son affiche de campagne, sur laquelle on le voit poser avec… Emmanuel Macron. Il fait pourtant bien face à une candidate investie officiellement par La République en Marche. 

Un petit couac dans l’Isère? Dans la 8e circonscription du département, le député PS Erwann Binet, qui se présente à sa propre succession, a dévoilé ce week-end une drôle d’affiche de campagne. Sur celle-ci, on peut le voir poser avec Emmanuel Macron, lui serrant la main tout sourire, comme le rapporte Le Dauphiné. En revanche, le logo du Parti socialiste… n’y figure pas. 

Erwan Binet, investi par le PS dans une circo avec une candidate LREM, utilise une photo de lui et de… Macron https://t.co/hwFXqnbEOf pic.twitter.com/uBZqKHU7RY

— Maxime LAURENT (@LAURENTMaxime) 16 mai 2017

Sur sa page Facebook officielle, le candidat, député depuis 2012, proche de François Hollande et rapporteur de la loi Taubira sur le mariage pour tous, en rajoute en couche.

« Pour la France, Emmanuel Macron doit réussir. Je l’aiderai avec mes valeurs de gauche, mes convictions socialistes. Je serai constructif et exigeant » écrit-il dans une publication datée du mardi 16 mai et accompagnée d’une nouvelle photo de lui aux côtés du nouveau président.

Le candidat laisse ainsi penser qu’il bénéficie de l’appui d’En Marche. Sauf que, selon la liste diffusée par le mouvement d’Emmanuel Macron, une candidate, Caroline Abadie, a déjà été investie dans cette circonscription. 

La situation porte à confusion. « Je ne comprends pas, c’est pas Erwann Binet le candidat En Marche? » commente même un internaute sur la page Facebook de Caroline Abadie.

« Monsieur Binet est le candidat du PS, mais il n’ose pas mettre son logo on dirait! », s’amuse la candidate en guise de réponse. 

« Je ne serai pas dans l’opposition »

Interrogé par Le Dauphiné, le candidat PS assure que cette photographie, pourtant placardée sur différents panneaux dans la 8e circonscription de l’Isère, ne constitue pas son affiche officielle de campagne. Erwann Binet, qui s’est rapproché d’Emmanuel Macron depuis la fin de la primaire socialiste, souligne également qu’il n’y que « deux positions en politique »: être soit « dans la majorité, soit dans l’opposition ». « Je ne serai pas dans l’opposition » précise-t-il.