Monde

De sécurité de l’ONU à l’initiative de la Russie examinera la situation dans le Raqqa et de l’Eure-Рукбане en Syrie

© Alexander Shcherbak/TASS

Des NATIONS unies, le 17 avril. /TASS/. La russie a demandé la tenue du Conseil de Sécurité des NATIONS unies ouvert un briefing sur la situation humanitaire dans la ville de Raqqa et le camp de réfugiés de l’Eure-Рукбан à la frontière avec la Jordanie. Comme l’a rapporté le service de presse de la mission permanente de la fédération de RUSSIE à l’organisation mondiale de Fiodor Стржижовский, la réunion est prévue pour la deuxième moitié de la journée de mardi, le 17 avril.

Voir aussi

L’ONU a annoncé la fin de l’évacuation des personnes de la ville de Douma, en Syrie

Les dirigeants du G7 prêts pour une solution diplomatique au conflit en Syrie

L’ONU a déclaré qu’elle n’empêche pas de voyage d’experts de l’OIAC sur le lieu présumé de химатаки en Syrie

« La délégation russe a demandé la tenue ouvert le briefing de sécurité de l’ONU sur la situation humanitaire en syrie Raqqa et Рукбане dans le contexte de l’exécution des résolutions du conseil de sécurité des NATIONS unies 2401. Réunion d’information prévu dans la seconde moitié de la journée après la fin des consultations sur les travaux de la Mission des NATIONS unies pour le référendum au Sahara Occidental. La russie s’attend à ce que le Conseil пробрифингует coordonnateur humanitaire des NATIONS unies, vice-генсекретаря Mark Лоукок », a déclaré Стржижовский.

Le 24 février, le conseil de sécurité a adopté la résolution 2401 sur l’instauration de la trêve en Syrie, au moins 30 jours pour l’aide humanitaire à la population. Selon le document, la trêve ne s’applique pas aux groupes terroristes de « l’état Islamique » et « Джебхат en-Нусра » (les deux sont interdits dans la fédération de RUSSIE).

Rakka servait d’avant-poste principal des gangs de l’IG en Syrie. Elle a été libérée le 17 octobre 2017 arabo-kurdes formations entrant dans la composition de la coalition des Forces démocratique de la Syrie ». Un soutien leur a fourni une alliance militaire dirigée par les états-UNIS.

Comme l’a déclaré le 13 avril, le représentant officiel de ministère de la Défense, le major-général Igor Конашенков, la situation à Raqqa reste extrêmement grave: la ville de 70% anéantie par les bombardements de l’aviation américaine, pourvu seulement deux hôpitaux, qui sont bondés.

Selon les informations de la part de la russie, la situation est également difficile observée dans le camp de réfugiés de l’Eure-Рукбан occupé des états-UNIS le quartier d’al-Танф. Comme l’ont déclaré le ministère de la Défense de la fédération de RUSSIE à la mi-mars, en dépit des déclarations des représentants de l’armée des états-UNIS sur la volonté de passer d’al-Танф, un convoi de réfugiés, il n’ya aucune garantie que cette aide obtiendra civils.