Politique

Des dizaines de milliers de pèlerins ont passé la procession à la mémoire de Nicolas II et de sa famille

EKATERINBOURG, le 17 juillet. /TASS/. Des dizaines de milliers de pèlerins ont passé dans la nuit de lundi procession à 21 km de le Temple-sur-le-Sang-Ekaterinbourg à couvent des saints martyrs impériaux, situé au col de ganina la fosse dans la région de Sverdlovsk, dans la mémoire de dernier russe de l’empereur Nicolas II et sa famille qui ont été tués dans l’Oural, dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918. La procession a eu lieu dans le cadre du festival international de la culture orthodoxe « Les jours », a déclaré l’évêque Среднеуральский Eugène, vicaire du diocèse de Ekaterinbourg.

Le projet spcial

Avec Романовыми jusqu’à la fin. Le sort des serviteurs et familiers de la famille impériale, massacrés dans la maison de la villa ipatiev
De dr, камердинере, un cuisinier et une femme de reste lors de le roi jusqu’à la mort

« Dans la nuit du 16 au 17 juillet, c’était la traditionnelle du Roi la procession de la cathédrale sur le Sang jusqu’au couvent des saints martyrs impériaux, il a rassemblé des dizaines de milliers de personnes. La météo a été parfaite, pour la première fois ces dernières années n’était pas de la pluie », a dit l’évêque Eugène.

Pour la première fois avant que la procession a commencé son mouvement, les choristes ont interprété l’hymne de l’empire Russe « Dieu, le Roi garde! »

Au cours de la croix a rassemblé des délégations en provenance du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan, de la Nouvelle-Zélande, ainsi que la représentante de la famille des Romanov la princesse Olga Куликовская-Romanov et le député de la Douma d’etat, ancien procureur de la Crimée Natalia Поклонская. « Pour moi, c’est un devoir et un honneur d’être ici cette nuit… chaque année, le nombre de personnes (participants de la procession – env. TASS) augmente de plusieurs dizaines de milliers de… c’Est une rivière de personnes, c’est l’amour, qui ne jouera pas les acteurs, qu’il est impossible de truquer, de mettre un merveilleux acteur, le travail, c’est l’amour qui vit dans les cœurs et les âmes, à notre saint empereur, à notre patrie », raconte Поклонская.

Nicolas II, celui qui a renoncé au trône, le 2 mars 1917, et sa famille ont été abattus dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, dans la maison de l’ingénieur villa ipatiev à Ekaterinbourg, par décision de l’Oural du conseil des députés ouvriers et paysans, qui contrôlaient les bolcheviks. En 2000, l’église orthodoxe Russe канонизировала dernier empereur et sa famille. Maison villa ipatiev détruit en 1977, par un décret du comité central du PCUS, à sa place, en 2003, a été bâtie sur le Sang. Ganina la Fosse – abandonnée Isetsky de la mine, où après la fusillade ont été déplacés du corps de la famille royale. En 2000, sur cet emplacement a ouvert un monastère en l’honneur des saints martyrs impériaux.

Voir aussi

À Novossibirsk, a dévoilé un monument à Nicolas II et цесаревичу Alexis