Politique

Des militants Greenpeace interpellés sur le site d’une centrale nucléaire française

Des militants de Greenpeace ont pénétré sur le site de la centrale nucléaire de Cattenom (Lorraine) en France, mais ont été « stoppés » par les gendarmes avant la « zone nucléaire », a indiqué EDF sur Twitter ce jeudi.

« Militants Greenpeace sur site. Stoppés par les gendarmes. Pas d’accès à la zone nucléaire. Pas d’impact sur la sûreté des installations », a tweeté le compte EDF de la centrale, installée à quelques kilomètres de la frontière du Luxembourg.

Militants Greenpeace sur site. Stoppés par les gendarmes.Pas d’accès à la zone nucléaire. Pas d’impact sur la sûreté des installations.

— EDF Cattenom (@EDFCattenom) 12 octobre 2017

Les militants affirment pour leur part sur Twitter avoir tiré un feu d’artifice « au pied de la piscine de combustible usagé ».

[VIDÉO] Nos militants en action ce matin pour dénoncer le #RisqueNucléaire. La sécurité de millions de citoyens européens est en jeu. pic.twitter.com/345U5NnmyE

— Greenpeace France (@greenpeacefr) 12 octobre 2017