la Belgique

Du cabinet de curiosités aux tableaux de maîtres, le Musée L ouvre ses portes à Louvain-la-Neuve

Le musée universitaire de Louvain-la-Neuve ouvre ses portes au public ce weekend du 18 et 19 novembre. Le « Musée L » propose un millier d’objets hétéroclites, du cabinet de curiosités, aux instruments scientifiques (microscopes, calculatrices manuelles), découvertes archéologiques, œuvres d’art de donateurs privés (Rembrandt, Picasso, Alechinsky), des objets minuscules jusqu’aux sculptures monumentales.

Une sélection drastique a été opérée dans la collection universitaire de l’UCL qui contient plus de 32.000 objets, un travail de deux ans et demi.

Un bâtiment emblématique



Un bâtiment emblématique – © RTBF – Anaïs Stas

L’université a fait appel au scénographe Maarten Meevis pour mettre sa collection en valeur et créer une exposition cohérente. « J’ai été impressionné par le bâtiment. C’est unique. C’est un cadeau. Mais après, nous avons dû trouver une manière logique d’y mettre des objets ». Le Musée L prend corps dans le bâtiment emblématique de l’ancienne bibliothèque des sciences, une œuvre de l’architecte André Jacqmain. L’intérieur offre de grands espaces, des murs bruts en béton, un escalier central avec des murs courbés, sorte de colonne vertébrale qui structure l’ensemble, les deux derniers étages ouverts donnent un volume monumental.

Scénographie élaborée



Christ des rameaux – © RTBF – Anaïs Stas

C’est sur cette base que la collection s’est structurée sur 5 étages, offrant des regroupements d’objets par thèmes, lieux, époques.

Au premier étage, la visite démarre par un cabinet des curiosités pour susciter l’étonnement. Le chemin se poursuit à travers des instruments scientifiques pour provoquer le questionnement. Une visite sur 5 étages avec à chaque niveau un sentiment différent, une gradation dans les découvertes.