Economie

Emmanuel Macron veut inscrire la baguette au patrimoine de l’Unesco

Le patron des boulangers français souhaite que la baguette de pain de tradition française soit inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco, a-t-il annoncé vendredi.

« Je vais demander au président de la République de soutenir notre démarche afin que la France puisse déposer un dossier à l’Unesco », a indiqué le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNPBF) Dominique Anract au quotidien Le Parisien.

Pour Dominique Anract, la baguette, un produit « merveilleux » fait de farine, d’eau, de sel et de levure, « aurait sa juste place » au patrimoine mondial. Pour lui, avec la tour Eiffel, elle est l’un des principaux symboles français, a-t-il déclaré à la radio RTL.

Réponse positive du Président français

Lors d’une réception des maîtres boulangers à l’Elysée, ce vendredi, à l’occasion de la galette des rois, Emmanuel Macron a déclaré vouloir inscrire la baguette au patrimoine mondial immatériel. « La baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l’excellence et le savoir-faire et donc c’est pour cette raison qu’il faut l’inscrire au patrimoine, a souligné le président.

En Italie, l’art du pizzaïolo napolitain qui fait valser la pâte dans les airs était déjà entré en décembre au patrimoine immatériel de l’humanité. En Belgique, la culture de la bière est également inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.