Sports

En Arabie Saoudite, se déroule le premier match de football dans la présence de femmes

TASS, le 12 janvier. Une première dans l’histoire de l’Arabie Saoudite de football, sur lequel sont présents les femmes, se déroule le vendredi au stade. le roi Abdallah à Djeddah. Comme le rapporte la chaîne de télévision « Al Arabiya », regarder le jeu de commandes « Al-Ahly et Al-Батын » les bénéfices des centaines de cheerleaders avec les familles.

Beaucoup de filles sont venus au stade, vêtue d’traditionnels musulmans de la robe (абайи), stylisés sous les couleurs de leurs clubs jaune et bleu. Certains cheerleaders infligé à maquillage pour le visage.

Au total, зрительниц plusieurs secteurs de 7,5 mille places. Pour la commodité de passage mis en œuvre un système électronique qui possèdent des entrées et des sorties pour les familles.

Comme l’a déclaré l’administration générale des sports du royaume, dans les prochains jours ses portes cheerleaders ouvrira le stade. le roi Fahd de Riyad, là-bas le 13 janvier aura lieu un match traditionnel des adversaires dans le championnat des pays – Al-Иттихада » et « Al-Хиляля ». Le 18 janvier sur la scène. prince Mohamed ben Fahd à Dammam aura lieu le derby de la « Al-Иттафак » – « Al-Фейсали ». L’office a assuré que par la suite, l’entrée pour les femmes sera fourni à tous les grands terrains de sport.

En Arabie Saoudite, où jusqu’à ces dernières années un rôle crucial dans la vie des sujets a joué ультраконсервативное pendant de l’islam, les femmes ont été privés de nombreux droits et libertés fondamentales, y compris le sport et la visite des matches de football. La situation a commencé à changer progressivement de la vad кронпринцем Mohammed bin Сальманом cours modérée de l’islam et de la mise en œuvre du programme « Vision 2030 », qui prévoit le développement du sport et des domaines de divertissement, mais garantit aussi l’égalité des droits et des libertés à tous les sujets du royaume. Dans ce contexte, l’année 2018 dans une grande partie sera historique: en mars, pour la première fois depuis les années 1980, a lieu l’ouverture publique des cinémas, et à partir de juin, les femmes seront en mesure de recevoir des permis de conduire et de contrôler la voiture.