la Belgique

Environ 25.000 accroche-portes distribués pour une autre politique migratoire

Quelque 25.000 accroche-portes ont été distribués mercredi matin dans toute la Belgique dans le cadre de l’action citoyenne #NotInMyName pour appeler à une autre politique migratoire.

A Bruxelles, ils ont principalement été mis en place dans les stations de métro. Ils ont également été disposés dans des lieux de passage à Gand, Liège, Anvers, Namur, Courtrai, Louvain-la-Neuve, Leuven, Mons, Kalmthout, Charleroi, Arlon et Ottignies. Les accroche-portes portaient des messages du type « Migrer n’est pas un crime. Partout en Europe, des citoyens se lèvent en solidarité avec les migrants. Aux Etats de prendre le relais ».

« On avance ici des propositions concrètes pour montrer qu’une autre voie est possible pour que l’accueil des réfugiés soient réalisé dans des conditions plus dignes », défend Violette, porte-parole de l’action. « On pourrait valoriser des voies sûres et légales de migration vers l’Europe, car en ne le faisant pas, l’Union européenne se rend en partie responsable des morts en mer Méditerranée. On demande aussi une régularisation des sans-papiers ».

Une action citoyenne est par ailleurs organisée mercredi après-midi pour s’opposer à la construction du nouveau centre fermé pour familles à Steenokkerzeel. Une plus large manifestation en faveur de la justice migratoire est prévue le 13 décembre, à la la veille du sommet européen.