Sports

Espagne: crash d’un avion militaire après le défilé de la fête nationale

 

Lors de la parade de la fête nationale espagnole, le 12 octobre 2017, à Madrid. –
Javier Soriano – AFP

Un avion militaire s’est écrasé ce jeudi au sud de Madrid, après avoir participé au défilé aérien de la fête nationale espagnole. Le pilote est mort. 

Un avion militaire s’est écrasé ce jeudi en Espagne après avoir participé au défilé de la fête nationale à Madrid, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense espagnol. Le pilote a trouvé la mort dans l’accident. 

Un crash en marge de la parade aérienne

L’appareil s’est écrasé pendant sa manoeuvre d’approche à l’atterrissage à la base aérienne de Los Llanos près de la ville d’Albacete, à 300 km au sud-est de la capitale, et le pilote est mort, a ainsi indiqué le ministère dans un communiqué.
    
    « Repose en paix compagnon, merci de nous avoir aidé à célébrer ce jour où tu as donné ta vie. Nous ne vous oublierons pas! », a écrit l’Etat major de la Défense sur son compte Twitter. 

La police locale a posté plusieurs photos de la scène du crash sur son compte Twitter, précisant qu’un périmètre de sécurité a été établi et que les secours sont en cours d’intervention. 

Estamos colaborando en perímetro de seguridad por el accidente de un avión militar, junto a autoridades militares, @guardiacivil @sciab_es pic.twitter.com/RXRCBdV5DT

— PolicíaLocalAlbacete (@PoliciaAlbacete) 12 octobre 2017

Eviten circular por la zona para facilitar el trabajo y acceso de servicios de emergencias. Activados protocolos de seguridad. pic.twitter.com/TTnPAYlfgU

— PolicíaLocalAlbacete (@PoliciaAlbacete) 12 octobre 2017

Accidente aéreo en la Base Aérea de Los Llanos. #albacete pic.twitter.com/4D488KICpO

— MARIO_RP (@marioruiz_ab) 12 octobre 2017

Votre paragraphe ici

Les médias espagnols affirment qu’il s’agit d’un Eurofighter, un avion de combat développé par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Deux appareils de ce type s’étaient déjà écrasés en Espagne en 2010 et 2014. A chaque fois un des occupants de l’appareil avait trouvé la mort dans l’accident.

Une fête nationale en demi-teinte

L’Espagne célèbre ce jeudi sa fête nationale, symbole de l’unité du pays menacée par la crise entre la Catalogne et Madrid qui lui a donné jusqu’au 19 octobre pour revenir sur sa déclaration d’indépendance si elle veut éviter la suspension de son autonomie.
    
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le roi Felipe VI ont assisté à la traditionnelle parade militaire dans les rues de Madrid pour commémorer la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492. Mais l’humeur n’est pas franchement à la fête en Espagne, confrontée à sa plus grave crise politique depuis le retour de la démocratie en 1977, il y a quarante ans, avec la volonté des indépendantistes au pouvoir en Catalogne de forcer le divorce.