Politique

Fin de la manifestation pour l’indépendance catalane: 45.000 personnes étaient présentes

Selon la police de Bruxelles, 45.000 manifestants pro-catalans étaient dans les rues de la capitale pour demander à l’Europe de se réveiller et faire respecter les libertés et les droits fondamentaux de leur région. 

Le cortège a démarré avec un peu de retard depuis l’esplanade du Cinquantenaire vers 12h00. La manifestation s’est terminée peu avant 15h30. Les tunnels et avenues sont rouvertes à la circulation. 

Comptage officiel de la #manifestation des #catalans à #Bruxelles 45 000 manifestants
Officiële telling van de #betoging van de #catalanen te #Brussel 45 000 betogers#RoadToBrussels #OmplimBrussel·les #roadtobrusselas #OmplimBruselles pic.twitter.com/S5IvYfL9xe

— PolBru (@zpz_polbru) 7 décembre 2017



Les mobil-homes se sont rejoints à deux pas de l’Atomium ce jeudi matin – © RTBF



Dès 7 heures du matin, les indépendantistes étaient dans la capitale – © RTBF



Certains parmi les indépendantistes ont roulé pendant 15 heures – © RTBF

Dès 7 heures du matin, de nombreux Catalans sont arrivés à Bruxelles. La plupart se sont déplacés en mobil home depuis leur région et se sont rejoints à deux pas de l’Atomium, ce qui représente un trajet de 15 heures pour certains.

Les indépendantistes #catalans en route vers le grand rassemblement dans le centre de #Bruxelles #rtbfinfo #puigdemont #Catalonia pic.twitter.com/F1xlifykb8

— Laurent Henrard (@LaurentHenrard) 7 décembre 2017



Manifestation pour l’indépendance catalane: 45.000 personnes dans les rues de Bruxelles – © Tous droits réservés

Les organisateurs du rassemblement avaient annoncé une participation d’au moins quelque 20.000 personnes, alors que le chiffre officiel de la police atteint 45.000. Plusieurs familles avec enfants étaient de la partie. Tout s’est déroulé dans le calme.

Aux côtés des milliers de drapeaux catalans, on a pu apercevoir quelques drapeaux flamands et belges. Des personnes ont distribué des pins ornés des deux drapeaux catalan et flamand.

« Puigdemont, notre prochain président », ont scandé certains. Une délégation de la N-VA composée d’une dizaine de membres était présente. Jan Peumans, le président du parlement flamand, en faisait partie.

#Brussels #Catalonia pic.twitter.com/q40C8HVbK6

— Stefan Leifert (@StefanLeifert) 7 décembre 2017