Politique

François Ruffin porte un maillot de foot dans l’hémicycle de l’Assemblée, il est sanctionné

 

François Ruffin à la tribune de l’Assemblée nationale. –
Capture d’écran YouTube.

Le député Insoumis François Ruffin entendait, ce jeudi, soutenir une proposition de loi visant à ponctionner les gros transferts dans le monde du football pour aider financièrement le sport amateur, et rendre hommage aux bénévoles permettant aux petits clubs de vivre. Dans ce but, il avait revêtu le maillot d’une petite équipe de la Somme. il a reçu une amende. 

Le député Insoumis François Ruffin s’est vu infliger jeudi une sanction pécuniaire par le président de l’Assemblée, qui lui a reproché l' »extravagance vestimentaire » d’avoir revêtu le maillot d’un petit club de football en soutien à une proposition de loi pour taxer les gros transferts. Cette sanction, « un rappel à l’ordre avec inscription au procès verbal » que le député pourra contester devant le bureau de l’Assemblée, lui vaudra d’être privé, pendant un mois, de 1.378 euros, soit le quart de l’indemnité parlementaire.
    
L’élu de la Somme, qui avait coécrit en 2014 Comment ils nous ont volé le football – la mondialisation racontée par le ballon, est monté en fin de matinée à la tribune de l’Assemblée et a enlevé son pull pour dévoiler le maillot vert de l’Olympique Eaucourt, club de la commune d’Eaucourt-sur-Somme.

François Ruffin évoque sa fierté de porter ce maillot à l’Assemblée   

Voulant prendre le contrepied de la ministre Laura Flessel « qui n’a parlé de sport qu’en terme de compétitivité, comme un trader » selon lui, François Ruffin a narré la vie des bénévoles « qui lavent, plient et rangent les maillots pour pas un rond », en vantant « le don de soi dans une société où tout se marchande » pour défendre une proposition de loi UDI-Agir visant à taxer les gros transferts pour financer le sport amateur.
    
Cet épisode n’a pas plu au président de séance Hugues Renson (LREM) qui lui a rappelé, au terme de son intervention, « le respect dû à nos débats qui implique une tenue correcte qui soit digne des lieux ». « Vos extravagances vestimentaires ne rendent pas hommage au travail que nous devons mener dans cet hémicycle », a-t-il lancé, avant de suspendre la séance pour la pause déjeuner.
    
A la reprise de la séance à 15H00, le député est revenu avec son maillot, provoquant la suspension immédiate des débats. Au terme d’une vingtaine de minutes, pendant laquelle quelques quolibets ont fusé (« Dehors et privé d’indemnités ! On ne peut pas avoir des huissiers en cravate et des charlots en maillot », a lancé l’UDI Thierry Benoit), le président de l’Assemblée François de Rugy (LREM) est intervenu pour infliger cette sanction au député, estimant que son comportement « relève d’une provocation ». François Ruffin a répondu être « très fier de faire entrer dans l’hémicycle le visage de tous les gens des petits clubs », avant de remettre son pull « en apaisement ».