la Belgique

« Frosti », guide au château de Chimay, vit sa passion pendant les vacances

La botte du Hainaut recèle de nombreux attraits touristiques avec, notamment, un de ses fleurons: le château de Chimay, ses mille ans d’histoire et ses 20 000 visiteurs.

Jean-Louis Fostier, que tout le monde, sur place, appelle « Frosti » est né juste à côté du château il y a 55 ans. Après avoir été militaire, chauffeur et postier, il est depuis plus de cinq ans maintenant le guide principal du chateau de Chimay. Une activité dont il est très fier: « D’abord je suis né à 300 mètres le long de la rivière au pied du château. Et ma famille et moi habitons là depuis trois générations. On est du voisinage. On ne peut pas dire que je ne prends pas de vacances car ce que je fais constitue mes vacances. En fait, depuis que je suis petit, je suis un passionné d’histoire. Ce que je fais là en même temps, c’est ce que je voulais faire quand j’étais plus jeune, très petit. Et c’est un réel plaisir, ce n’est pas du travail pour moi. Nous avons beaucoup de visiteurs asiatiques et, pour eux, il n’est pas normal que l’on aille chez un noble et qu’on le rencontre. Alors, vous n’imaginez pas la tête des visiteurs chinois, thaïlandais ou vietnamiens lorsque l’on croise la princesse Françoise sortir avec Joséphine le chien ou le prince Philippe rentrer dans la cour avec son tracteur. Ils pensent toujours que c’est une mise en scène. Or ce n’est pas du tout ça : c’est la vraie vie quoi ! »

Le château de Chimay ouvre ses portes au public tous les jours de la semaine pendant les deux mois de vacances scolaires. La visite encadrée par Jean-Louis Fostier et le film diffusé dans l’enceinte du petit théâtre durent un peu plus d’une heure et demie.