la Belgique

Gembloux va remettre en valeur son beffroi millénaire classé au patrimoine mondial

La ville de Gembloux a de grands projets pour son beffroi, classé depuis 2005 au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a l’intention de sérieusement le remettre en valeur. Les habitants de la commune pourront ainsi découvrir ou redécouvrir cet édifice quasi-millénaire qui s’impose dans le paysage de la cité.

Ces dernières années, le beffroi a déjà subi d’importants travaux: toiture, façades et carillon ont été remis à neuf. Mais Gembloux veut aller plus loin. Le chantier à venir comprend trois volets. D’abord, la rénovation intérieure pour rendre l’édifice accessible au public, avec une scénographie pour expliquer son histoire. Ensuite, la mise en valeur par un nouvel éclairage. Enfin, l’aménagement des abords, pour permettre aux visiteurs de faire le tour du beffroi, ce qui est impossible actuellement.

« Pour la promotion du bâtiment, c’est ce qu’il faut, se réjouit Manu Delsaute, conseiller communal et vice-président du Cercle Art et Histoire de Gembloux. Il ne suffit pas de parler des choses, il faut pouvoir les montrer concrètement. Et faire vivre le patrimoine, c’est le meilleur moyen pour que les personnes continuent à se l’approprier et à le respecter. »

Un projet qui fait l’unanimité

Le projet ne rencontre pas beaucoup d’opposants à Gembloux. Ce fut même l’unanimité au conseil communal pour désigner l’auteur de projet. « On ne peut échapper à la mise en valeur de ce patrimoine mondial, explique Marc Bauvin, échevin du patrimoine. C’est d’ailleurs une demande de l’Unesco: que nous continuions à valoriser ce beffroi dans son intégrité et dans ses abords ».

Le beffroi restauré participera aussi à la dynamisation du centre de Gembloux et au renforcement de son attractivité touristique. Il faudra cependant patienter, car la finalisation du projet et les travaux risquent de durer plusieurs années. La première étape sera l’obtention du certificat de patrimoine auprès de la Région wallonne. Ce document est le préalable indispensable à toute demande de permis d’urbanisme relative à un monument classé comme le beffroi.