la Belgique

Il y a 75 ans, 3 jeunes arrêtent un train de déportation vers Auschwitz et sauvent 17 personnes

Il y a 75 ans, le 19 avril 1943, trois jeunes hommes arrêtent le vingtième convoi de déportation en route vers le camp d’extermination d’Auschwitz à Boortmeerbeek en Belgique. Ils utilisent pour cela, un pistolet, une paire de pinces et une lampe rouge pour arrêter le train quelques instants, le temps de pouvoir ouvrir un wagon. 

De ce wagon ouvert, ils sauveront la vie directement à 17 personnes et permettront dans la désorganisation générale qui s’ensuit l’évasion de près de 200 déportés. 

Une action unique dans l’Europe de l’Ouest

L’opération de sauvetage du train de déportation est considérée comme une action unique dans l’histoire de la déportation en Europe de l’Ouest. Aucune tentative de sauvetage de ce type n’a eu lieu dans un autre pays. À Boortmeerbeek, entre Malines et Louvain, 17 personnes se sont échappées ce jour-là, puis ont fui vers Haacht. Ensuite, plus de 200 personnes sautent du train en marche rappellent nos collègues de la VRT.

Simon Gronowski, témoigne depuis de cette histoire. Simon et sa mère étaient dans le train en route vers la mort. Simon raconte que lui aussi a eu la vie sauve ce jour-là.

Commémoration à Boortmeerbeek, ce dimanche

Michel Laub, le secrétaire général du Consistoire Israélite Centrale de Belgique, appelle les membres de la communauté juive de notre pays à assister à la commémoration, qui aura lieu à la maison communale de Boortmeerbeek le dimanche 22 avril à 10h30.