Politique

Intégrer les empreintes digitales à la carte d’identité? La Commission européenne l’envisage

Le commissaire européen aux Affaires intérieures Dimitris Avramopoulos défendra mardi devant ses pairs une proposition visant à intégrer dans la puce électronique de chaque carte d’identité une image numérisée des empreintes digitales de son titulaire, ainsi que d’autres données biométriques, indique-t-il lundi dans le quotidien allemand Die Welt.

Le commissaire veut ainsi renforcer les moyens de lutte contre la falsification de documents d’identité. « Nous devons serrer la vis jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’espace ni de moyens pour les terroristes ou les criminels. Cela signifie que nous devons bloquer leur accès à l’argent, aux documents falsifiés, aux armes et aux explosifs, tout en les empêchant de passer les frontières inaperçus », commente Dimitris Avramopoulos.

Si elle est approuvée, sa proposition devra encore recevoir le feu vert du parlement européen et des États membres.

En Belgique, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) prévoit déjà qu’à partir de 2019, la puce électronique de chaque carte d’identité ou carte d’étranger contienne une image numérisée des empreintes digitales de deux doigts. Mais la Commission de protection de la vie privée a rendu dernièrement un avis négatif à cet égard.