Sports

Jérusalem: Jordaniens et Palestiniens demandent une réunion d’urgence à la Ligue arabe

 

La vieille ville de Jérusalem le 6 décembre 2017. –
AHMAD GHARABLI / AFP

Donald Trump doit reconnaître ce mercredi Jérusalem capitale d’Israël, au risque de déstabiliser toute la région.

Les délégations palestiniennes et jordaniennes à la Ligue arabe ont demandé mercredi une réunion d’urgence des ministres des Affaires étrangères pour discuter de la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, a-t-on appris auprès de l’institution panarabe. Cette réunion au niveau ministériel devrait se tenir samedi, selon une source diplomatique, après une première réunion mardi qui a rassemblé les délégués permanents des Etats membres.

Casus belli

L’ONU, la Chine et le Royaume-Uni, tous deux membres permanents du Conseil de sécurité, ont joint mercredi leur voix au concert d’inquiétudes exprimées depuis plusieurs jours. Le locataire de la Maison Blanche ordonnera par ailleurs de préparer le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv de Jérusalem. Il ne fixera cependant pas de calendrier pour ce déménagement qui devrait prendre « des années », avec la nécessité de trouver un site, financer et construire un nouveau lieu.

Cette annonce a suscité une multitude de mises en garde contre la réaction de la rue palestinienne et arabe et contre le danger de porter un coup fatal à l’entreprise de paix déjà moribonde entre Israéliens et Palestiniens.

Toute reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël est un casus belli pour les dirigeants palestiniens, qui estiment que Jérusalem-Est, occupée puis annexée par Israël, doit être la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.