Economie

La facturation électronique devient la norme pour les administrations bruxelloises en 2018

Les entreprises et les organisations qui facturent aux administrations régionales bruxelloises pourront le faire par voie électronique dès l’année prochaine, ont annoncé lundi la Secrétaire d’État bruxelloise à la Transition numérique Bianca Debaets (CD&V) et le ministre bruxellois de l’Economie Didier Gosuin (DéFI) en marge de l’événement ‘Brussels Smart City for Economy’ à Bruxelles.

La facturation électronique est introduite auprès des administrations régionales bruxelloises qui sont connectées à la plateforme régionale SAP. Concrètement, il s’agit des institutions suivantes : Atrium, Visit Brussels, BBP, BPS, COCOM et SIAMU, a précisé Mme Debaets.

La facturation électronique signifie que de nombreux commerçants et entrepreneurs verront leurs échanges avec les administrations régionales fortement simplifiés. « Je suis donc ravie que nous puissions rendre la Région bruxelloise également Smart pour les entrepreneurs », a-t-elle ajouté. « La facturation électronique poursuit l’objectif de simplification électronique du « Small Business Act », 77 mesures concrètes pour faire de la Région bruxelloise une région PME-friendly. Cela contribue à atteindre l’objectif de diminuer de 30% les retards de paiement », a pour sa part expliqué Didier Gosuin.

La facturation électronique commencera dans le courant de l’année 2018. La Région de Bruxelles-Capitale traite environ 400.000 paiements par an.