la Belgique

L’abbaye ne pourra plus utiliser le nom « Villers » pour ses bières

La brasserie Huyghe, qui commercialise entre autres les bières « Villers Triple » et « Villers Vieille », vient de gagner son action entamée contre l’abbaye de Villers-la-Ville, annonce l’Echo.

L’abbaye ne pourra désormais plus utiliser le nom « Villers » dans les bières qu’elle commercialise et doit retirer du commerce les produits jugés contrefaisants.

En 2015, la brasserie Huyghe, se rendant compte que l’asbl Villers-la-Ville, au nom d’un lien avec l’ancienne communauté monastique de l’abbaye, se met à commercialiser des bières sous l’appellation « Abbaye de Villers V » et « Abbaye de Villers IX », décide d’attaquer l’asbl devant le tribunal de commerce francophone de Bruxelles afin que l’abbaye soit condamné à cesser d’utiliser le nom « Villers » pour les bières qu’elle commercialise.

Le brasseur de la Delirium sera débouté en première instance mais la cour d’appel de Bruxelles vient de rendre un jugement inverse. Les juges ont estimé que les différents produits des deux brasseurs présentaient des similitudes aux niveaux visuel et phonétique, de quoi entraîner un risque de confusion dans le chef du consommateur au moment de l’achat.  Rien non plus n’indique que le vocable « Villers » soit reconnu par le public comme un nom géographique ou qu’il ferait référence à la commune de Villers-la-Ville, laquelle, ont poursuivi les juges, n’est pas renommée pour la qualité de son industrie ou la vertu de ses produits naturels.

Enfin, les juges ont estimé qu’aucune partie (ni l’asbl Villers-la-Ville, ni Huyghe) ne pouvait se prévaloir d’un lien actuel avec la communauté monastique de l’abbaye de Villers-la-Ville, vu que celle-ci n’existe plus depuis plusieurs siècles…