Monde

Lavrov compte sur un dialogue constructif sur le placement de la mission des NATIONS unies dans le Donbass

Le ministre des affaires étrangères de la Russie Sergueï Lavrov

© Alexander Shcherbak/TASS

De l’ONU, le 21 septembre. /TASS/. La russie compte sur un dialogue constructif sur la proposition de placement, l’intrusion, la mission des NATIONS unies dans le Donbass, qui vise à faciliter la gestion de la crise. Sur ce, a déclaré jeudi le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov, s’exprimant à la 72-ème session de l’Assemblée Générale des NATIONS unies.

TASS/MAE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE

« Nous espérons que la proposition russe sera de faciliter le règlement внутриукраинского de la crise, dit – il. Nous espérons constructives, sans les jeux avec zéro le résultat de l’interaction de ces questions avec des partenaires en Europe et aux états-UNIS ».

« En dépit des efforts engagés en normandie, dans le format et le groupe de contact, les autorités de kiev inventer de nouvelles astuces pour rouler jusqu’à l’exécution de ses obligations de minsk série de mesures », a souligné le ministre.

Voir aussi

Zakharova: de la fédération de RUSSIE est prête à discuter d’une alternative projets de cambrioleur de la mission des NATIONS unies dans le Donbass

Les etats-UNIS ont soutenu l’idée de Kiev sur la saisie de la mission des NATIONS unies dans le Donbass

Les sables: tentative de nom de la fédération de RUSSIE l’agresseur lors de la discussion de la mission des NATIONS unies dans le Donbass est inacceptable

Syrie: Moscou ne voit pas de sens dans le déploiement de la mission des NATIONS unies la frontière russe-ukrainienne

Toutefois, selon Lavrov, « et dans ces conditions, la Russie vise à travailler de manière constructive, recherche universellement acceptable moyens de mise en œuvre de minsk, les arrangements. »

Le 5 septembre, le président de la fédération de RUSSIE Vladimir Poutine a prononcé à la proposition sur le placement de la mission internationale sur la ligne de contact dans le Donbass pour assurer la sécurité du personnel Spécial de surveillance de la mission de l’OSCE. Il a noté que cela se produit uniquement avec le consentement proclamée de Lougansk et de Donetsk républiques populaires et après l’évacuation des parties au conflit d’armes, comme le prévoit минскими accords. Plus tard, le président a préciséque le placement des soldats de la paix n’est possible que sur la ligne de contact.

Préparé par la Russie du projet de résolution prévoyant le placement de la mission des NATIONS unies en Ukraine, à l’examen du Conseil de Sécurité de l’organisation mondiale. Comme l’a rapporté dimanche TASS le plus riche de la fédération de RUSSIE auprès de l’ONU Basile Небензя, la délégation de l’Ukraine et les etats-UNIS après le premier examen de ce texte ont dit qu’ils ne sont prêts à travailler avec lui. Ce faisant, la partie ukrainienne, peut-être, apportera au conseil de scurit de son propre projet de résolution prévoyant l’envoi de casques bleus de l’ONU dans le Donbass.