Monde

Lavrov: la Russie ne va pas qui attaquer, mais veut être à l’abri de toute attaque

© Alexei Druzhinin/service de presse du président de la fédération de RUSSIE/TASS

MOSCOU, le 14 juillet. /TASS/. La russie ne va pas qui attaquer, mais veut être bien à l’abri de toute attaque. Ce sujet a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov dans une interview à Larry King sur la chaîne de télévision RT.

Voir aussi


Rétablir la parité nucléaire: nouveau changer de Russie a reçu le « certificat de naissance »

Lavrov a rappelé que lorsqu’en 2002, le président de la Russie Vladimir Poutine a appelé unilatéral de sortie des états-UNIS du Traité sur la défense antimissile (ABM), l’erreur, le président américain George w. Bush a répondu que le système de défense des états-UNIS ne sera pas dirigé contre la RUSSIE. « Et a dit que nous fassions comme nous le souhaitons, en réponse à la sortie des états-UNIS du traité, et qu’ils seront aussi penser que notre action n’est pas dirigée contre eux », a ajouté le chef de la diplomatie russe.

Selon lui, les étapes de Washington ont conduit à ce que la Russie a commencé à développer de nouvelles armes capables de surmonter les états-UNIS. « Parce que nous ne voulons être dans une situation où nous allons à mains nues face aux Etats-Unis, ayant des armements stratégiques et stratégique противоракетным le bouclier. Une telle combinaison est introduit dans la grande tentation, c’est pourquoi nous avons essayé de protéger sa sécurité dans cette situation, pas plus », a expliqué laurent fabius.

« Nous n’allons pas qui attaquer, mais nous voulons être bien protégés contre toute attaque contre nous », – a conclu le ministre russe.