Culture

Le légendaire groupe AC/DC perd son cofondateur Malcolm Young

Le musicien australien Malcolm Young, cofondateur du groupe AC/DC avec son frère Angus, est décédé à l’âge de 64 ans, a annoncé samedi la légendaire formation de hard rock, saluant celui qui était la « force motrice » du groupe.

Le légendaire groupe de hard rock AC/DC a perdu, samedi 18 novembre, un de ses membres fondateurs, le guitariste Malcolm Young, laissant orphelins des millions de fans.

Souffrant de démence depuis des années, Malcolm Young, 64 ans, avait dû prendre sa retraite en 2014 avant la sortie de l'album "Rock or Bust".

Moins médiatique que son frère Angus, connu pour ses apparitions sur scène en écolier, il était la "force motrice" d'AC/DC "à force de dévouement et de passion", a affirmé son cadet, annonçant sa disparition sur le compte Facebook du groupe. "En tant que guitariste, compositeur et visionnaire, c'était un perfectionniste et un être unique (…) Sa loyauté envers les fans était inégalée", a-t-il écrit.

Les hommages des fans sur les réseaux sociaux se multiplient depuis l'annonce de sa mort.

Nov 18th 2017 #MalcolmYoung rhythm guitarist and co-founder of @acdc has passed away. The Hard Rock and Metal community is in mourning today. He passed away surrounded by family following a long battle with dementia. #RIP pic.twitter.com/rkJPzNJTSB

  THIS DAY IN METAL (@ThisDayInMETAL) 18 novembre 2017

Né le 6 janvier 1953 à Glasgow, Malcolm Young était le sixième enfant d'une famille écossaise émigrée à Sydney, qui en compte neuf. Après une adolescence au son de Jerry Lee Lewis, Little Richard et Chuck Berry, il décide à vingt ans de former un groupe et enrôle son frère Angus, alors âgé de 14 ans mais déjà doté d'une personnalité explosive et d'une maîtrise des riffs de guitare.

Ils choisissent de s'appeler "AC/DC", comme le courant alternatif/courant continu (mais aussi en argot, l'expression "à voile et à vapeur") et donnent leur premier concert fin 1973.

Depuis leurs débuts, le groupe vendu plus de 200 millions d'albums et composé des classiques entonnés dans les stades du monde entier comme "Highway to Hell", "Let There Be Rock" ou "Back in Black".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 18/11/2017