la Belgique

Le Musée en Plein Air du Sart-Tilman célèbre ses 40 ans

Unique en son genre, il propose une septantaine de sculptures et de peintures. Une collection qui illustre la diversité de la création contemporaine en Belgique Francophone.

L’origine du Musée en Plein Air lié à l’Université de Liège remonte à l’extension de l’institution en périphérie urbaine, à la fin des années 60, au Sart-Tilman. Jean Housen, Conservateur: « Le Musée en plein air, son histoire est vraiment intimement liée à celle du Sart-Tilman puisque c’est une volonté à la fois des initiateurs du projet, le recteur Dubuisson à l’époque, l’architecte coordinateur Claude Streubelle, de donner un espace d’expression à l’art d’aujourd’hui dans un espace ouvert, un espace naturel, sans gardiennage, pas d’entrée, pas de ticket, c’est une initiative assez rare ».

Cinquante millions de voitures sont passées devant la Cadillac

Les 700 hectares du domaine accueillent près de septante œuvres. Des œuvres qui, toutes, ont été conçues, créées pour le lieu, comme la très emblématique « Mort de l’Automobile », cette Cadillac de l’artiste liégeois Fernand Flausch, aujourd’hui décédé. Jean Housen: « C’est donc une Cadillac qui est plantée dans un cube de béton à un carrefour. C’est un petit peu aussi une œuvre qui est dans la mouvance du pop art des années 70-80. Pour les Liégeois, elle est très connue parce qu’on a fait un petit calcul. Depuis 40 ans qu’elle est là pratiquement, il y a une cinquantaine de millions de voitures qui sont passées devant, donc c’est une œuvre qui est très vue ».

A l’occasion du 40ème anniversaire de ce singulier musée, et en hommage à Fernand Flausch, « La Mort de l’Automobile » a été revisitée. Une fresque originale, récemment créée, orne le socle de la fameuse Cadillac.



A l’occasion du 40ème anniversaire de ce singulier musée, et en hommage à Fernand Flausch, « La Mort de l’Automobile » a été revisitée. – © Jean Housen, tous droits réservés

L’événement est couplé avec une exposition des deux artistes liégeois qui ont réalisé la fresque sur le socle de la Cadillac, Michaël Nicolaï et Zorg Aourir (petit-fils de Fernand Flausch) ainsi que la présentation du nouveau catalogue du Musée.