la Belgique

Le PS a choisi Karim Ibourki pour présider le CSA

Karim Ibourki va succéder à Dominique Vosters à la présidence du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), annoncent mardi Le Soir et L’Echo. Les noms des prochains président et vice-présidents du CSA doivent encore être approuvés formellement par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), en principe ce mercredi.

Le président et les trois vice-présidents du CSA sont désignés par le gouvernement de la FWB pour un mandat de cinq ans. Tous les quatre forment le bureau du CSA et font partie de son Collège d’autorisation et de contrôle, son organe décisionnel. Les mandats actuels arrivaient à expiration le 15 novembre.

Contacté, Karim Ibourki n’a pas voulu confirmer avoir été désigné pour lui succéder. Mais c’est bien cet ancien porte-parole de Rudy Demotte et ex-directeur de la communication du PS qui a été choisi, ont appris Le Soir et L’Echo.

Le MR Pierre Houtmans, membre du CSA depuis sa création, devrait céder son poste de vice-président à Isabelle Kempeneers, déjà membre du Collège d’autorisation et de contrôle, tandis qu’Ecolo a choisi de ne pas renouveler Bernadette Wynants et de la remplacer par Alexis De Boe, qui fut un temps secrétaire d’instruction du CSA et fait partie du collectif citoyen « La RTBF nous appartient ».

Le porte-parole du ministre des Médias, Jean-Claude Marcourt (PS), a refusé de confirmer ces noms tant que le gouvernement ne s’est pas prononcé officiellement.