Sports

Le singe Naruto recevra (indirectement) des droits d’auteur pour son selfie

 

Le selfie du singe Naruto –
wikimedia

25% des revenus provenant de l’utilisation de l’image seront reversés à des oeuvres de charité qui viennent en aide aux macaques indonésiens.

L’image avait fait le tour du monde. En 2011, un macaque indonésien appelé Naruto subtilisait l’appareil photo de David Slater avant d’appuyer sur le déclencheur de manière fortuite. Le cliché montre le visage du primate en train, semble-t-il, de sourire. Une photographie qui est rapidement devenue virale sur internet.

Cinq ans après, l’ONG de défense des animaux PETA se saisit de l’affaire et traine David Slater en justice. Elle estime que le singe Naruto doit bénéficier des droits d’auteur puisque c’est bien lui qui est à l’origine de ce selfie et non le propriétaire de l’appareil.

La Peta et David Slater ont finalement réussi à trouver un accord. Le photographe britannique reversera 25% de « tous les revenus provenant de l’utilisation ou de la vente des selfies du singe à des œuvres de charité qui protègent l’habitat de Naruto et d’autres macaques indonésiens ».