Politique

Les polonais, les motocyclistes sont allés le parcours de la Russie

VARSOVIE, le 13 août. /TASS/. Les motocyclistes de la plus grande polonaise байкерского du club « Катынский raid », поддерживавшего actions de motards « Nuit des loups » de la RUSSIE en Europe, sont allés à leur traditionnel international мотопробег sur le territoire de la Russie et des pays voisins. Cette action, organisée chaque année à la mémoire des victimes катынской de la tragédie, est organisé pour la 17e fois.

Le projet spcial

Inutile de guerre
La seconde guerre mondiale en chiffres et en faits

À l’occasion de l’envoi de motards, à Varsovie, le dimanche ont été confiés à des fleurs devant la Tombe du soldat inconnu et a retenti l’hymne polonais.

Cette année, les participants de kilométrage iront deux pistes – une longueur de 7,5 et 10,5 milles Comme indiqué sur le site officiel du club, la route la plus courte passe par Vilnius, Katyn, Smolensk, russie, Moscou, Briansk, de Kiev et de Lviv, à long comprend Moscou, Nijni-Novgorod, Kazan, Ufa, Omsk, Krasnoïarsk et Irkoutsk.

Dans l’itinéraire de motocyclistes vont visiter important pour les polonais et les russes, les lieux de mémoire, d’imposer des fleurs et des bougies. Terminer le raid est prévu le 10 septembre à Varsovie. « Pour nous, ce parcours – une conférence de patriotisme et une sorte de pèlerinage spirituel de la restauration », cite l’agence Polonaise de l’impression des paroles d’un des participants Гжегожа Gazvsky.

Cette année, le rallye « Катынский raid » pour la première fois se passe sans son fondateur Victor Венгжина, qui le 18 janvier de cette année, est décédé à l’âge de 77 ans, après une maladie grave. En 2015 et 2016, Венгжин et ses motards sont devenus l’une des rares organisations publiques en Pologne, des intervenants dans la protection des participants мотопробегов « la Route de la Victoire À Berlin », organisé par club russe à la « Nuit des loups », après que les autorités polonaises ont décidé de ne pas laisser les russes dans le pays sous le prétexte de la « sécurité ». Dans une interview avec le journaliste TASS Венгжин alors a qualifié cette décision « honteuse ». Le leader de la « Катынского raid » toujours avec la chaleur parlé de russe de l’hospitalité, le témoin qui tait lui-mme et les motocyclistes de son club lors des courses sur le territoire de la Russie.

Dans une période de répressions massives des années 30 du XXE siècle, dans Катынском bois fabriqués enterrement massacrés à Smolensk par les citoyens soviétiques. Ici même au printemps 1940, les organes du NKVD a été fusillé et enterré 4421 polonais, un soldat вывезенный à l’automne 1939 de la Pologne. Sur le site de la tragédie à 18 km à l’ouest de Smolensk – créé le mémorial de Katyn.