Monde

Libye: la Russie n’accepte pas les actions des autorités de l’Ukraine contre les MÉDIAS russes

SOTCHI, le 16 mai. /TASS/. La russie rejette les actions des autorités ukrainiennes contre les journalistes russes, mais ne remet pas en cause le droit de MÉDIAS ukrainiens de travailler sur son territoire. Ce sujet a déclaré le président par intérim du secrétaire de presse du président russe, Dmitri Peskov à une réunion d’information pour les journalistes, en répondant à une question qui s’est tenue le mardi opérations du Service de sécurité d’Ukraine (SBU) à l’égard des employés de l’agence « RIA novosti l’Ukraine ».

« De la fédération de RUSSIE rejette de telles actions à l’égard de ses citoyens, d’autant plus si ils sont les représentants des MÉDIAS, et quand la raison de ces actions est de leur activité professionnelle », a déclaré Sables. « La russie, bien sûr, ne vous fait pas attendre à des mesures de représailles, quand à l’égard de ses citoyens sont de telles actions », prévient – il.

Voir aussi

Aux états-UNIS ont déclaré que prennent très au sérieux les actions de Kiev contre la russie « novosti Ukraine »

Matvienko: les autorités ukrainiennes font tout pour neutraliser les journalistes

La RUSSIE a envoyé des notes de protestation à Kiev dans le cadre de la situation avec les journalistes

L’UE a appelé Kiev à respecter les droits fondamentaux de l’homme dans l’affaire de la « RIA novosti l’Ukraine »

Dans le même temps, le porte-parole du Kremlin a souligné que l’ukraine, les journalistes peuvent travailler tranquillement en Russie. « En réponse à votre question sur la sécurité ukrainiennes aux journalistes en Russie, je dirai: absolument sûr », a déclaré Sables représentant des MÉDIAS de l’Ukraine. « En Russie, au cours de toutes ces années difficiles de vos activités professionnelles, personne ne limite pas, nous sommes dans le dialogue », – a rappelé. « Malheureusement, un tel avantage ne peut se vanter de journalistes russes en Ukraine », a ajouté le Sable.

SSU 15 mai a mené une vaste opération contre le personnel de l’agence « RIA novosti l’Ukraine », les accusant de trahison. En particulier, a été arrêté le rédacteur en chef de l’agence Cyrille Wyszynski. Ont également subi un grand nombre d’heures perquisitions dans le bureau central de l’agence, à Kiev, dans son centre de presse et dans les appartements de plusieurs journalistes.

Simultanément à la SSU a fait une déclaration sur le fait que l’office a déployé une activité « réseau медиаструктур, sous contrôle de la Fédération de russie », utilisés « le pays de l’agresseur dans le cadre d’un hybride de la guerre de l’information contre l’Ukraine ».