Culture

L’ouverture de l’exposition de la Russie a lancé Journées européennes du patrimoine en France

PARIS, le 16 septembre. /TASS/. La découverte de paris, la résidence de l’ambassadeur de la Russie de l’exposition, préparée par le Ministère de la culture de la fédération de RUSSIE, est le début d’une des journées européennes du patrimoine, samedi commencent en France. Les français ont eu l’occasion de voir le vendredi soir, la reconstruction de la première ambre pâle, offert ne requière Pierre le Grand roi de Prusse, Frédéric Guillaume la Première.

Les participants du vernissage de l’acier des politiques, des diplomates, des personnalités de la science, de l’éducation, de la culture de la France. Réunis accueilli par le ministre de la culture, Vladimir Medinsky, l’ambassadeur de Russie en France, Alexandre Orlov. Ils ont parlé du travail des restaurateurs russes, plus de deux décennies, qui ont travaillé sur recréant de l’ambre et des panneaux. « J’espère que les visiteurs de l’exposition seront beaucoup les parisiens », a déclaré Medina.

Des cadeaux diplomatiques

L’ambre, il a été indiqué lors du vernissage, a longtemps été utilisé pour la fabrication des cadeaux diplomatiques. L’un de ces cadeaux était de l’ambre de cabinet. reçu le russe le roi de prusse monarque. Plus tard, le cabinet est devenu le fondement de l’intérieur de la pièce d’Ambre.

Dans le règne de la fille du roi d’Elisabeth d’ambre panneaux, complété par флорентийскими mosaïques, ont été placés dans le Grand palais de tsarskoïe selo. La création de la pièce d’Ambre a été achevé en 1770.

Avec le début de la Seconde guerre mondiale, ont rappelé les conservateurs de l’exposition, les envahisseurs allemands, вывозившие artistiques des territoires occupés, ont subi les panneaux en Кенигсбергский château. En 1944, pendant la retraite des troupes allemandes, les traces de la pièce d’Ambre perdu et depuis lors et n’ont pas été détectés.

Le travail sur le son en recréant gérées depuis 1983. Le 300e anniversaire de Saint-Pétersbourg en 2003, la chambre d’Ambre a été entièrement restauré et a reçu ses premiers visiteurs.

L’appréciation de l’historien français

« C’est un incroyable exposition, et je voudrais remercier le ministre de la culture et de l’ambassadeur de Russie pour l’occasion unique de voir cette « huitième merveille du monde », a déclaré à un journaliste de l’TASS le leader français biographe de Pierre le Grand, professeur à la Sorbonne et à l’université Catholique de Francine-Dominique Лихтенан.

Une autre partie de l’exposition à la résidence de l’ambassadeur est consacrée à des livres, spécialement fabriqués par des artisans russes comme cadeaux pour les chefs d’états étrangers au nom du Président de la Russie. Parmi eux, l’album « les Présidents des états-UNIS », présenté par George w. Bush – fils, le livre-album « les Rois d’Angleterre », un livre-album « les Présidents de la France », comprenant 45 véritables aquarelles. L’idée de la création de ces livres uniques appartient à Anatoly Стриго et Anjelike Kalinina.

« Les russes de l’assistant soigneusement préserver les traditions du passé », – a déclaré dans une interview avec le journaliste TASS français célèbre diplomate, ancien ambassadeur de France à Moscou Claude Бланшмезон. Il est convaincu que l’exposition « garantie de l’intérêt de tous ceux qui s’intéressent à l’art et à l’histoire ».

Le porte-parole de l’ambassade russe Anna Шлычкова a rappelé qu’une mission diplomatique participe à des Journées européennes du patrimoine à Paris depuis 1994. L’année dernière, l’intérêt des parisiens a provoqué l’exposition dans la résidence de l’ambassadeur, dédié aux soldats et aux officiers du corps expéditionnaire Russe, qui a participé à la protection de la France dans la Première guerre mondiale.