Politique

Macron: la justice « doit faire toute la clarté sur la mort de Sarah Halimi »

 

Emmanuel Macron lors de la commémoration des 75 ans de la rafle du Vel d’Hiv, le 16 juillet 2017 à Paris. –
BFMTV

Emmanuel Macron a annoncé ce dimanche que la justice devait faire « toute la clarté » sur le meurtre de Sarah Halimi. La qualification antisémite a jusqu’à présent toujours été rejetée par la justice.

Le président de la République est revenu ce dimanche sur le meurtre de Sarah Halimi, femme juive assassinée au mois d’avril par un voisin musulman. « Malgré les dénégations du meurtrier, la justice doit faire désormais toute la clarté sur la mort de Sarah Halimi » a-t-il déclaré, alors que la qualification antisémite n’a pas été retenue à ce stade.

Le chef de l’Etat a tenu ces propos au cours de la cérémonie de commémoration de la rafle du Vel d’Hiv, sous les applaudissements. L’absence de qualification antisémite pour ce meurtre a suscité l’indignation dans la communauté juive.