Politique

Macron promet de ne pas « forcer aux regroupements de communes »

 

Le président de la République Emmanuel Macron s’adresse aux maires de France le 23 novembre 2017 à Paris –
Ludovic MARIN / AFP

Lors de son discours devant les 15.000 maires de France, le président de la République Emmanuel Macron a assuré qu’il veillerait à la « stabilité institutionnelle des collectivités territoriales ».

Emmanuel Macron a assuré jeudi qu’il ne toucherait pas à « la carte territoriale », malgré ses imperfections, et  a « garanti » que l’Etat ne « forcera pas à des regroupements de communes ni à des modifications de la carte intercommunale ». Le président de la République s’exprimait devant 15.000 maires venus à Paris à l’occasion du 100e congrès des maires de France.

« Nous perdrions du temps et de l’énergie à revoir » la carte territoriale, « et donc c’est la stabilité institutionnelle des collectivités territoriales qui sera retenue », a déclaré le chef de l’Etat.

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé une « refonte en profondeur de la fiscalité locale, et en particulier communale » aux maires, promettant pour 2020 une « autonomie financière et fiscale » et une « pleine visibilité ». La réforme de la taxe d’habitation « ne doit être qu’un début, un début nécessaire et juste parce qu’il enclenche quelque chose qu’on a refusé de faire depuis 40 ans dont les victimes étaient les Français », a-t-il déclaré.