Politique

Martin Schulz: avec sa campagne « scandaleuse », Angela Merkel a renforcé l’AfD

Le chef de file des sociaux-démocrates allemands, Martin Schulz, a jugé dimanche soir que la chancelière Angela Merkel portait une responsabilité dans le succès remporté par le parti populiste Alternative pour l’Allemagne (AfD) lors des élections fédérales de dimanche.

Un vide que l’AfD a pu remplir

« Je pense que Mme Merkel a mené une campagne scandaleuse », a-t-il dit dans une émission télévisée des chaînes publiques ARD et ZDF. « Son déni systématique a créé un vide que l’AfD a pu en partie remplir. Je crois que Mme Merkel porte une grande responsabilité pour cela. »

L’AfD est devenu dimanche le troisième parti politique d’Allemagne et est aussi le premier parti à droite de la CDU à entrer au parlement depuis plus de 50 ans.

Le SPD de Schulz a à plusieurs reprises reproché à Angela Merkel de refuser de faire réellement campagne, misant sur la « continuité » et sur son bilan économique tout en évitant soigneusement les sujets pouvant mener au débat. 

Les sociaux-démocrates refusent de gouverner avec Merkel

Le parti social-démocrate a annoncé dimanche ne plus vouloir former de coalition avec les conservateurs dans le futur gouvernement d’Angela Merkel et préférer siéger dans l’opposition au Parlement.

Merkel pourrait bien se diriger vers le FDP et les Verts. Mais les divergences entre écologistes et libéraux sur l’avenir du diesel ou l’immigration promettent toutefois d’être très compliquées à gérer.

>>> Angela Merkel: le paradoxe d’une femme sans charisme