Culture

Medina: la nouvelle loi sur la culture ne doit pas être « partagée »

MOSCOU, le 16 avril. /TASS/. La nouvelle loi sur la culture, dont le développement est menée dans la fédération de RUSSIE, ne doit pas être le « commun », il faut tenir compte de plusieurs requises essentielles. Une telle opinion tait exprime lundi le ministre de la culture de la fédération de RUSSIE, Vladimir Medinsky, sur la le collège de l’office.

« Il me semble très important, pour que cette loi n’a pas, comme chez nous arrive souvent, le « commun », a déclaré le ministre. – Il est très important de cette loi ont été prescrits à des positions spécifiques qui sont vraiment consolider la position de leader de la culture dans le système des priorités nationales ».

Medina a ajouté que les nouveaux mécanismes doivent aider « financier de l’existence de l’industrie culturelle », qui « pourront créer des outils de promotion de non-étatiques de financement de la culture ».

Aussi Medinsky, propose de stimuler la création de capitaux (эндаументов) dans le domaine de la culture. En outre, le ministre estime raisonnable d’apporter des modifications à améliorer les règles de mise en œuvre et le remboursement des billets de théâtre, de sensibilisation culturelle, spectaculaire-les activités de divertissement, ainsi que d’établir la responsabilité de la spéculation sur les billets.

Medina a noté que, au cours de la dernière année a été acceptée le 13 de la loi fédérale, développée en collaboration avec le Ministère de la culture. « Maintenant, à différents stades de l’examen est de 19 projets de loi », a déclaré le ministre.

En février 2018, le président de la fédération de RUSSIE Vladimir Poutine a ordonné de préparer un concept d’un projet de loi Sur la culture. Comme le rapporte le site officiel du Kremlin, telle est la mission que le chef de l’etat a donné suite à la réunion du Conseil présidentiel sur la culture et l’art, qui a eu lieu le 21 décembre 2017. Le président a souligné la nécessité de veiller à l’élaboration d’un projet de loi au 1er juillet 2018.