Culture

Medinsky, s’oppose à la révision de la loi sur l’interdiction du blasphème dans l’art

SOTCHI, le 14 juin. /Corr. TASS Natalia Баринова/. Le ministre de la culture de la fédération de RUSSIE, Vladimir Medinsky catégoriquement contre la révision de la loi sur l’interdiction du blasphème dans les œuvres d’art, qui est entré en vigueur en 2014. Le chef de l’office a déclaré mercredi dans une interview TASS.

Interview

Vladimir Medinsky: je suis totalement contre la révision de la loi sur l’interdiction du blasphème dans le film
Aller dans la section de l’Entrevue

Le créateur du film « l’Aversion » Andreï Zviaguintsev, a reçu le prix du jury à la 70-ème Festival du film de cannes, le 31 mai parlé d’une conférence de presse à Moscou, de ses espoirs pour que la loi sur l’interdiction du blasphème dans le cinéma sera révisé. Le réalisateur a exprimé sa confiance qu’il blasphème est appropriée dans les œuvres artistiques.

« Je suis totalement contre, a déclaré Medina. Ce vocabulaire parce appelé un langage vulgaire est pas la norme. Ne veux pas que mes et vos enfants à aller au cinéma, où l’écran se précipite mat ».

Medina a ajouté qu’il « regrette créateurs, qui dans la grande russie ne peuvent pas trouver d’autres moyens d’expression, en lexicalement non-réglementaires ». Le ministre a également exprimé le doute que « la présence des insanités dans le film de Zviaguintsev augmenterait ses chances d’Or de la branche « du festival de Cannes.