la Belgique

Noir jaune blues, et après? Hodimont (Verviers) carnet de bord de cinq jours en immersion

« Noir, Jaune, Blues et après », épisode 3 ! Direction cette fois le quartier d’Hodimont à Verviers. Mes acolytes de la RTBF, du journal Le Soir et moi même avons déballé nos calepins, micros et caméras… improvisé une salle de rédaction. Tout est prêt pour cinq jours de rencontres au rythme du quartier.



Des élèves de rhéto à l’institut Saint-Michel… un poil désabusés – © Sylvain Piraux – Le soir

Jour 1 : l’avenir appartient à la jeunesse.

Il paraît que l’avenir appartient à la jeunesse. Voilà donc un bon point de départ pour notre immersion. Très vite, nos pas nous guident vers ces jeunes et ceux qui les entourent.

Nous retrouvons Ruth, Samy ou encore Heder sur les bancs de leur école communale.  Ils n’ont pas encore vingt ans, mais ils n’en démordent pas : non, pour eux tous les espoirs ne sont pas permis ! L’impression que leurs lettres de candidature ne sont pas lues quand ils postulent à un job d’été ou le sentiment d’être écarté d’office à cause de leur nom à consonance étrangère, de leur adresse à Hodimont. Leur professeur, elle, préfère voir le côté positif : « Ils savent qu’on n’a rien sans rien, qu’ils vont devoir se battre et c’est ça qui fait leur richesse ».



Salle de rédaction et système D – © Sylvain Piraux- Le Soir