la Belgique

Nouveau quartier intergénérationnel à Walhain, la commune mise sur le logement public

Se loger à un prix abordable est une réelle préoccupation pour de nombreuses personnes, en Brabant wallon notamment où l’immobilier atteint souvent des sommets. A Walhain-Saint-Paul, la commune s’est lancée dans un grand projet: la construction d’un nouveau quartier pour répondre à la demande des personnes âgées qui cherchent un logement plus petit, des PMR qui ne trouvent pas de logement adapté ou des jeunes qui veulent rester dans leur village mais qui n’ont pas forcément les moyens d’acheter une très grande maison.

Au départ, les autorités communales voulaient construire une résidence service. Mais le projet, très compliqué à mettre en œuvre, n’a pas vu le jour. A la place, un nouveau quartier a donc été imaginé, sur un terrain situé en plein cœur du village, juste à côté du CPAS, des commerces et du centre sportif. Une situation idéale pour implanter un lieu de vie intergénérationnel et convivial.

23 logements publics

Le quartier a été baptisé Bia Bouquet. Il comprend 33 logements, appartements ou maisons, de une à quatre chambres, pour satisfaire tous types de demandes. Dix logements seront vendus, les autres resteront des logements publics et seront proposés à la location.

En la matière, Walhain a fait un bond en avant durant les deux dernières législatures. En 2006, il n’y avait que trois logements publics dans la commune, on en comptera une cinquantaine en octobre 2018 lorsque la construction du Bia Bouquet sera terminée. Mais Walhain reste encore loin du seuil des 10% de logements publics toujours en vigueur en Région wallonne.

« Ce qu’on avait pu négocier à l’époque, quand le gouvernement wallon avait dit qu’il sanctionnerait les communes qui n’atteindraient pas les 10%, c’est qu’on travaillerait sur l’effort, explique Laurence Smets, bourgmestre. Et à ce niveau-là, Walhain n’a pas à rougir. Avec le nombre de logements qui sont en construction aujourd’hui, on prouve qu’on prend aussi notre part ».

« De toute façon, il est illusoire de croire qu’on pourrait atteindre l’objectif de 10%, même dans dix ou vingt ans, ajoute Jean-Marie Gillet, échevin du logement. Par contre, ce que nous voulons faire, c’est de tenir ces 10% par rapport aux nouvelles constructions qui vont se réaliser à Walhain. Notre commune se densifie, nous avons beaucoup progressé en nombre d’habitants en dix ans. Il ne faut pas que la commune soit uniquement prise d’assaut par les gens qui en ont les moyens, chacun doit y trouver sa place ».



Le nouveau quartier comprend 33 logements (appartements et maisons), dont 23 seront des logements publics. – © Commune de Walhain

La mixité entre générations et entre milieux sociaux, et l’intégration du logement public dans l’habitat classique pour éviter la ghettoïsation, sont parmi les objectifs poursuivis par les autorités communales. Le nouveau quartier s’inscrit parfaitement dans cette philosophie.

Et en plus des logements, on trouvera au Bia Bouquet un espace commercial, un cabinet médical et une salle polyvalente, le tout agencé autour d’un vaste espace public végétalisé qui deviendra la place communale de Walhain.