Sports

Portugal: un Français parmi les 62 morts de l’incendie de forêt

 

Des véhicules officiels parcourent la route ravagées par les flammes sous un ciel encore voilé. –
MIGUEL RIOPA / AFP

Un Français a trouvé la mort dans le gigantesque incendie de forêt qui sévit depuis samedi dans le centre du Portugal, a annoncé lundi le ministère français des Affaires étrangères. 

Un Français est mort dans le gigantesque incendie de forêt qui a ravagé ce week-end l’ouest du Portugal, et fait des dizaines de morts, a annoncé lundi le Quai d’Orsay.

« Un de nos compatriotes est décédé dans ces incendies. Le centre de crise et de soutien à Paris et notre ambassade à Lisbonne sont mobilisés pour apporter tout le soutien nécessaire à ses proches, que nous assurons de notre pleine solidarité », a déclaré le ministère des Affaires étrangères français dans un communiqué.

Selon les autorités portugaises, une grande partie des victimes ont péri samedi dans leurs voitures, piégées par les flammes. D’autres corps ont été découverts dans des maisons de zones isolées.

Encore un millier de pompiers mobilisés

Quatre Canadairs espagnols et trois français sont arrivés dimanche pour appuyer les pompiers portugais. Deux avions espagnols et deux italiens devaient arriver lundi, ainsi que des renforts terrestres, dans le cadre du mécanisme européen de protection civile activé à la demande de Lisbonne.

Plus de 1.000 pompiers étaient toujours à pied d’oeuvre lundi au centre du Portugal pour maîtriser l’incendie. Malgré une légère baisse des températures caniculaires, le feu, qui s’était déclaré samedi après-midi à Pedrogao Grande dans le centre du Portugal, continuait de faire rage, se propageant aux régions voisines de Castelo Branco et Coimbra.

A travers l’ensemble du pays, le nombre de foyers d’incendie s’est réduit pendant la nuit à 35, mais les moyens mobilisés restaient quasiment les mêmes, avec plus de 2.000 pompiers et 660 véhicules. « Le risque d’incendie est maximal » dans le centre, prévenait la protection civile.