Monde

Poutine et Erdogan a exprimé la préoccupation de la décision des états-UNIS de reconnaître Jérusalem la capitale d’Israël

© Alexei Druzhinin/service de presse du président de la fédération de RUSSIE/TASS

MOSCOU, 7 décembre. /TASS/. Les présidents de la Russie et de la Turquie, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, ont manifesté dans une conversation téléphonique jeudi, vive préoccupation face à la décision des états-UNIS sur la reconnaissance de Jérusalem la capitale d’Israël. Cela a été rapporté par le service de presse du Kremlin.

Voir aussi


Le Statut De Jérusalem. Dossier

« Les deux parties est exprimé de graves préoccupations au sujet de la décision des états-UNIS sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et de l’annonce de plans de traduction à l’endroit de Tel-Aviv, l’ambassade américaine. De telles mesures peuvent saper les perspectives du processus de paix », – dit dans le message.

Au cours de la conversation, tenue à l’initiative de la partie turque, Erdogan a informé de Poutine sur la convocation, le 13 décembre de cette année à Istanbul du sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique, consacré à la situation autour de Jérusalem.

Les deux dirigeants ont souligné l’inadmissibilité de la poursuite de l’escalade des tensions dans la région. Selon eux, les efforts de la communauté internationale devraient viser à faciliter la reprise de l’palestino-israéliennes des négociations en vue de trouver une solution de compromis à tous les problèmes, y compris la question du statut de Jérusalem.

« Réaffirmé l’engagement de la Russie et de la Turquie faveur d’une paix juste et viable, la solution de la crise au proche-orient, sur la base, tout d’abord, les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité et l’Assemblée Générale des NATIONS unies et la mise en œuvre du droit du peuple palestinien à la création de leur propre etat », a souligné le service de presse.

Au cours de la conversation ont été examinés les aspects des questions de la coopération bilatérale. Une attention particulière est accordée à la mise en œuvre des projets stratégiques dans le domaine de l’énergie. Les présidents sont convenus de poursuivre les contacts personnels.