la Belgique

Quatre ans de prison ferme pour l’auteur d’une course-poursuite avec la police à Courcelles

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné un automobiliste à quatre ans de prison ferme pour une course-poursuite survenue en 2017, au cours de laquelle il avait foncé sur des policiers. La prévention d’entrave méchante à la circulation a été requalifiée en rébellion avec arme mais les nombreux antécédents du prévenu ont joué en sa défaveur.

Les faits sont survenus en septembre 2017. Ce jour-là, à l’aube, Yazid K. avait brûlé un feu rouge sous les yeux de policiers de la zone des Trieux (Courcelles, Fontaine-l’Evêque). Ces derniers avaient tenté de l’intercepter mais le conducteur avait pris la fuite, roulant à 120 km/h en agglomération, brûlant d’autres feux et empruntant des sens uniques.

« Il décollait sur les casse-vitesse et a fini par atteindre les 195 km/h », a indiqué le substitut Bury en parlant du jeune homme comparaissant pour entrave méchante à la circulation et rébellion armée. « Si un père ou une mère de famille s’était trouvé sur son chemin, sa voiture aurait été pulvérisée et les conséquences auraient été immanquablement mortelles. En outre, des policiers se sont placés en position d’interception mais il a foncé à trois reprises dans leur direction, les obligeant à s’écarter. »

Vu les nombreux antécédents du prévenu et son expertise psychiatrique inquiétante, le parquet a requis quatre ans de prison ferme. Le conseil de Yazid K. n’a pas contesté les faits, rappelant que son client était actuellement détenu à la suite d’une condamnation par défaut à trois ans de prison. Selon l’avocate, il faut encadrer le jeune homme qui tente de suivre une formation de conducteur poids lourd. C’est donc un sursis probatoire qui a été sollicité.

Vendredi, le tribunal a estimé que Yazid D. n’avait pas entravé la progression des autres usagers. La prévention d’entrave méchante à la circulation a donc été disqualifiée en rébellion avec arme. Etant donné la gravité des faits et les antécédents du prévenu, ce dernier a écopé de quatre ans de prison ferme.