Politique

Raquel Garrido n’a pas déclaré ses revenus à cause de la présidentielle

 

Raquel Garrido. –
AFP

L’ex porte-parole de la France insoumise, Raquel Garrido, a avoué ne pas avoir déclaré ses revenus en 2017. Mais elle a une bonne raison…

Raquel Garrido avoue n’avoir pas déclaré ses revenus, d’après une information du Point. L’ancienne porte-parole de la France insoumise s’est faite épingler à deux reprises par Le Canard enchaîné ces dernières semaines. Le journal avait notamment affirmé que Raquel Garrido, également chroniqueuse sur C8, devait un arriéré de « cotisation sociales » de « 32.215 euros » au CNBF (la Caisse nationale des barreaux français), soit l’équivalent de six ans d’impayés.

La présidentielle comme excuse

En effet, les avocats libéraux cotisent au RSI pour la protection maladie et à la CNBF pour leur retraite. Cette semaine, Raquel Garrido a avoué au Point qu’elle n’avait pas eu le temps de déclarer ses revenus à la CNBF, qui calcule donc automatiquement une taxation imaginée à partir d’un revenu « de base » de 291.718 euros.

La taxation de « 32.215 euros » impayée par Raquel Garrido d’après Le Canard Enchaîné serait dont calculée sur la base de ce salaire « imaginaire ». 

Raquel Garrido justifie cet oubli: « Les avocats doivent déclarer leurs revenus aux organismes professionnels chaque année, vers avril-mai, explique-t-elle. Cette année, il y avait un événement majeur de la vie démocratique de notre pays qui se déroulait à ce moment-là qui a capté toute mon attention… »

L’avocate évoque donc la période de l’élection présidentielle, où elle travaillait pour Jean-Luc Mélenchon, pour excuser le fait qu’elle n’a pas déclaré ses revenus en temps et en heure.