Sports

RFS aura de la FIFA de la coopération à une enquête sur le match Russie – France

L’inspecteur de l’EURO contre le racisme et la discrimination, l’ambassadeur de la coupe du monde 2018 en Russie, Alexeï Смертин

© Artem Коротаев/TASS

MOSCOU, le 16 avril. /TASS/. L’union russe de football (RFS) a reçu un avis de la fédération Internationale de football (FIFA) sur le début de l’enquête en relation avec des cris racistes depuis les tribunes au match amical France – Russie à Saint-Pétersbourg. Sur cela dit dans la déclaration d’un officier de la RAF de lutte contre la discrimination Alexis Смертина, qui s’est avéré être à la disposition des TASS.

Le match France – Russie (1:3) a eu lieu le 27 mars à Saint – Pétersbourg. Édition française Topmercato affirme que le français footballeurs Ousmane Dembélé et les Champs de Pogba, on entendait des cris de contenu raciste.

Voir aussi

Le comité d’organisation de la « Russie-2018 » fera les conclusions de l’organisation du match entre la Russie et la France

RFS vérifiera les informations sur racistes, cris encourageants sur le match entre la Russie et la France

« La FIFA a notifié à l’union Russe de football sur le début de l’enquête en relation avec des cris racistes depuis les tribunes lors d’un contrôle du match entre les équipes nationales de France et de la Russie, qui s’est tenue le 27 mars à Saint-Pétersbourg. RFS est prêt à prendre une part active, déjà objet d’une enquête interne. La demande est faite au ministère de l’intérieur en matière d’identification de plusieurs personnalités qui ont participé à ces moments. Si les vins de ces personnes sera prouvé, avec une plus grande probabilité qu’ils ne seront pas autorisés que sur les matches de la coupe du monde, et sur le match de championnat de la Russie », – a déclaré Смертин.

« L’espérons, à la coopération constructive de toutes les parties prenantes à la procédure sur la question », a – t-il ajouté.