la Belgique

Saint-Gilles: un vol à l’Institut Saint-Jean Baptiste de la Salle a empêché la tenue des examens

La porte d’un bureau de cette école secondaire a été fracturée et des copies d’examens ont disparu. Ce qui ajoute une dose de stress et d’émotion dans l’établissement en cette fin de session.

La police a débarqué à l’Institut Saint-Jean Baptiste de la Salle, à Saint-Gilles, pour examiner la porte fracturée d’un local, et ces fardes où manquent des copies d’examens de mathématiques et de sciences de fin de secondaires. Des examens qui ont été publiés ces dernières heures sur Facebook, au vu de tous.

Selon la direction, il y aurait des indices utiles pour identifier le ou les auteurs du vol.

En attendant, tous les élèves de 5ème et de rhéto assumeront les conséquences de cet acte. Leurs examens du jour n’ont pas eu lieu et sont reportés à demain mardi, quitte à aligner pour certains 7 heures d’examen d’affilée.

Dans les classes, ça gronde. « C’est injuste, commente une élève. C’est bien trop long pour une fin de session, et aussi une fin de ramadan pour beaucoup d’adolescents de cet établissement ». Elle évoque une fatigue accumulée et le sentiment de payer les pots cassés.

La direction, elle, se serait bien passé de cette fin de session tendue mais se félicite d’avoir bien mis à l’abri les examens certificatifs. Les CE1D et CESS n’ont pas été dérobés.