la Belgique

Stationnement à Charleroi: de nouvelles dispositions début 2018

Des nouveautés sont annoncées pour début 2018 en ce qui concerne les parkings à Charleroi. Vous le savez, début d’année, des parcmètres ont fait leur apparition dans la ville, et les quartiers ont été divisés en zones de couleurs – et donc de tarifs – différentes. Mais comme tout nouveau système, il y a une période de transition, des adaptations à faire parce « qu’on n’a pas pensé à tout », nous explique Cyprien Devilers, le président de la Régie Communale Autonome, qui gère le stationnement.  » Une série de catégorie de personnes n’avaient pas été prises en compte, notamment les associations et les bénévoles qui aident les PMR, les Personnes à Mobilité Réduite, à se déplacer. On leur a ouvert la possibilité de s’enregistrer auprès de la RCA, afin qu’ils bénéficient d’un tarif spécial. Nous avons également tenu compte des étudiants, car certains d’entre eux viennent de loin. Ils ont un kot ici mais ont une voiture. Il y a également le cas des médecins généralistes et de façon générale, des professionnels de la santé : infirmières, assistants à domicile. Nous nous sommes arrangés pour qu’ils puissant aussi bénéficier du système d’abonnement de la RCA « .

D’autres changements sont annoncés, comme par exemple le passage de 2 x 30 minutes gratuites par jour à 4 x 30 minutes gratuites par jour. A côté de cela, la volonté de la ville est aussi d’élargir les zones où se trouvent les parcmètres. Paul Magnette, le bourgmestre de Charleroi : « On a constaté qu’un certain nombre d’usagers de la ville, qui ne sont pas spécialement des carolos d’ailleurs, qui viennent de plus loin et vont travailler à Bruxelles par exemple, se garaient sur les boulevards du centre -ville, là où ce n’était pas payant, et puis ensuite allaient à pied jusqu’à la gare. Aujourd’hui, les boulevards devenus payants, ils vont se garer derrière la gare, du côté de Marcinelle. Evidemment, c’est très gênant pour les riverains car ils n’ont plus de place pour garer leur véhicule. On va donc aussi réglementer ces zones : ça restera gratuit pour les riverains (ils auront droit à 2 cartes gratuites). Les autres devront prendre un abonnement ».

Une centaine de nouveaux appareils devraient ainsi bientôt apparaître dans ces zones, mais toutes ces modifications doivent d’abord être votées au conseil communal de la mi-décembre. Elles entreront en vigueur courant du premier trimestre 2018 et une campagne d’information sera conjointement lancée auprès des usagers.

Tous précisent en chœur que si la RCA dégage un bénéfice du stationnement payant (ce qui n’est pas prouvé à court terme car l’achat de machines est onéreux dit la RCA), l’argent récolté sera investi dans des services offerts aux carolos.